Catégories
Actualités Histoire

Éruption du Nyiragongo

Samedi 22/05, le volcan à proximité de la ville de Goma est entré en éruption, déversant des coulées de lave en direction du lac. La précédente éruption remonte à 2002 et la lave avait traversé la ville dont le terrain du Centre Goma Espérance. L’intensité des tremblements de terre et le risque d’émanation de gaz toxique contenu dans le lac Kivu a conduit à une évacuation partielle des habitants de la ville en direction de l’Ouest vers Sake et à l’Est au Rwanda. On parle de 400,000 personnes déplacées sur une ville de 2 millions d’habitants. L’école est fermée.

« Bonjour mon Président. Notre centre va bien . Concernant la population de Goma. Le samedi passé vers 19h. Tout le monde s’est deplacé vers , Mugunga, Sake et les autres vers Gisenyi sous l’autorisation du Gouverneur de la province . La ville de Goma n’a pas été touchée par le volcan. Seulement quelques milieux très proches de la ville. Maintenant la situation est calme malgré les tremblements de terre. » Mugisho 24/05

« Bonjour. Les gens évacuent la ville de Goma vers la petite ville de Sake, à l’ouest, en suivant la route nationale. La colonne arrive dans la zone du parc national. Les gens vont chercher refuge dans les collines de Sake. D’autres sont déjà ici au séminaire. Mais nos séminaristes évacuent le séminaire pour joindre leurs familles. Hier j’ai eu réunion avec les enseignants pour avoir des nouvelles de chacun et prendre des stratégies pour savoir comment évacuer les quartiers en danger. Nous avons parlé aussi de la sécurité du Centre. C’était pour s’encourager mutuellement, échanger sur la situation et savoir comment accueillir les enfants après cette calamité. Mes salutations à toute la famille et merci pour avoir pensé à nous.// Les gens ont dépassé le Centre Goma-Espérance et l’entrée vers le séminaire. Ils se dirigent vers Sake où il n’y a pas de structures pour les accueillir. C’est le sauve qui peut. Nombreux sont ceux qui vont vers leurs régions d’origine. Ceux de la ville de Bukavu au sud du lac prennent des bateaux. » Boniface 27/05

Depuis vendredi 29/05 matin, les secousses ont nettement baissé d’intensité à Goma. Souhaitons que l’on se rapproche de la fin de l’éruption.

Catégories
Actualités Boniface

Nouvelles de Boniface 5/5/2021

Bonjour. La messe pour Antoinette a eu lieu le samedi 1er mai au Centre Goma Espérance. En plus de Mgr Faustin, il y avait le Père Celestin curé de la paroisse de Mugunga où se trouve notre Centre, le Père Arsène recteur du séminaire et le Père Roger formateur au séminaire, comme moi.

Le père Celestin curé de la paroisse Saint Pierre de Mugunga.
Père Arsène recteur du séminaire. Le père Arsène porte un masque comme un motard. C’est lui qui a posé la première pierre de l’ancien internat.
Vital [à gauche] était très ému. Derrière Vital, avec lunettes, il y a sa tante Marie Claire, grande soeur d’Antoinette et son mari à sa droite. A côté de Vital c’est son meilleur ami qui le gardait à l’hôpital. […] Oui Vital finira bien son année. Il revient à l’école, lundi prochain le 10 mai. Nous allons payer la même psychologue qui le suivait à l’hôpital pour continuer quelques séances au Centre même. Nous espérons que cela l’aidera à récupérer un peu au point de vue psychologique.
La chorale, composée par les professeurs et les élèves, a bien chanté alors que c’est la première fois qu’ils le font au Centre.
A la fin Monseigneur Faustin a signé le livre d’or avec ces mots: « Quelle joie de vivre cette journée de la Fête de St Joseph patron des travailleurs avec Centre Espérance Goma. Tout ce que nous sommes et tout ce que nous faisons, soit toujours pour la Gloire de Dieu. Que Dieu fasse descendre l’abondance de sa bénédiction sur le Centre Goma-Espérance. +Mgr Ngabu Faustin, Évêque Émérite de Goma ».
Le formateur de la couture, Willy, était présent avec les anciennes et nouvelles couturières. Elles ont cousu les nappes de l’autel et les tissus qui ornent l’endroit de la messe.
J’ai beaucoup dansé à l’action de grâce. L’enseignant Gentil aussi; c’est lui qui a lu la première lecture. Patrick a lu les intentions.
La chorale a chauffé l’assistance.
Les jeunes du primaire ont bien exécuté des danses devant l’autel.
Petit Jean avec sa famille et une bonne délégation de l’hôtel Caritas étaient au rendez-vous.
L’ingénieur Evariste est venu avec toute sa famille. C’est lui qui a préparé le podium, les crucifix, le chandelier pascal et fixé les tentes. Son fils, élève en 3e construction, est enfant de choeur.
Valérie et Gaudence se sont occupées des fleurs et de la quête, assistées par la sentinelle
Hier, les professeurs et les enseignants ont pris un apéritif avec quelques boissons que des amis nous ont offertes à l’occasion.
A la fin da la messe, après le départ des invités, nous avons pris une photo souvenir de la famille Goma Espérance. Face à la photo d’Antoinette.